janvier 19, 2020
Breaking News

Les autorités américaines ont dédié une plateforme à la demande ESTA

Le gouvernement des États-Unis d’Amérique a mis en place un système de visa électronique pour faciliter l’accès à son territoire. La demande ESTA intervient ainsi en faveur de toute personne éligible au programme d’exemption de visa. Néanmoins, elle présente un certain nombre de spécificités qu’il convient de connaître. Zoom sur le formulaire ESTA et ses implications.

Signification et bien-fondé de l’ESTA

L’acronyme ESTA vient de l’anglais “Electronic System for Travel Authorization“. Il couvre l’ensemble des initiatives du gouvernement américain pour améliorer le niveau de sécurité sur son territoire. Pour les ressortissants des pays éligibles, il s’agit d’une simplification de voyage.

L’ESTA est un document de voyage au même titre que le passeport. Il s’obtient en remplissant un formulaire de demande en ligne. La demande ESTA n’est cependant qu’un préalable au voyage. L’admission finale sur le territoire américain est du ressort des services frontaliers.

Des implications strictes

Les voyageurs qui obtiennent un visa électronique bénéficient des conditions suivantes :

  • Une validité de deux ans à compter de l’acceptation de la demande. Ce document devra toutefois être renouvelé dans le cas où le passeport expirerait avant le délai. Il en va de même si les données d’identification sont changées.
  • Plusieurs accès à l’ensemble du territoire américain. Chaque séjour se limite cependant à 90 jours.
  • Une durée du séjour comptabilisée à partir de l’arrivée dans le pays.
  • Une autorisation ne tenant pas compte du motif du voyage.

Le formulaire de demande n’inclut pas une activité professionnelle sur le sol américain. Il en va de même pour les stages de formation et les études qui requièrent un visa classique.

Un formulaire entièrement numérisé

Les autorités américaines ont dédié une plateforme à la demande ESTA. Cette dernière reçoit et centralise toutes les données sur Internet. Le fichier numérique garantit l’accès à un aéronef ou un bateau en partance pour les États-Unis d’Amérique. En tant que système entièrement informatisé, le fichier des autorisations de voyage est accessible aux compagnies américaines. Les services de patrouille frontalière sont également renseignés sur l’état des autorisations. Le passeport assorti de la demande ESTA suffit comme formalité de voyage vers les USA.

Une demande valable pour les affaires

La demande ESTA concerne également les hommes d’affaires. Elle couvre évidemment les projets de recherches ou les soins médicaux sur le sol américain. Cependant, son intérêt pour les professionnels des affaires est tout autre. L’interdiction de réaliser des bénéfices à la faveur d’une demande ESTA est certes un handicap. Néanmoins, les réunions d’affaires ainsi que les séminaires de négociations sont tout à fait possibles.

Un remplissage minutieux

À l’instar des démarches administratives classiques, la demande ESTA nécessite un soin particulier. La procédure de demande débute au plus tard 72 heures avant le voyage. Sur la plateforme du gouvernement, le formulaire exige certains renseignements.

Les premières questions sont relatives à l’état civil. Il faudra renseigner tous les champs de la demande. De plus, les informations concernant le passeport en cours de validité nécessitent beaucoup de précision. Il est recommandé de solliciter l’agence de voyages pour recueillir les informations exactes.

Le séjour fera aussi l’objet d’une partie de la demande. Il est question de la destination précise ainsi que du contact d’un correspondant américain. Pour finir, il faudra répondre aux questions relevant de la sécurité nationale. Du reste, il faut environ 14 dollars pour effectuer la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *